Je réclame le doit de rêver au détour de la route aux grands charmes de la promenade. Le droit de

Je réclame le doit de rêver au détour de la route aux grands charmes de la promenade.  Le droit de

Translate

.Morcheeba - Riverbed

.Morcheeba - Riverbed
Vidéo

Google+ Followers

mercredi 25 avril 2012

Sia I'm In Here HD Official Video

J ai osé imaginer que un jour je vous amènerai dans cet avion ....voler tout là haut ^^ bisous mes bests je vous aime Chantal







 Les sons doivent être saisis au vol par les ailes pour qu’ils ne tombent pas dans les oreilles des sourds. »

 de Eugène Ionesco

lundi 23 avril 2012

Sia - Don't Bring Me Down

 

La poésie c'est le chant intérieur


Loewe - Quizás, Quizás, Quizás

« Le monde est un grand bal où chacun est masqué. » de Vauvenargues





Angel

« Je ne me demande pas où mènent les routes ;

 c'est pour le trajet que je pars. » de Anne Hébert

dimanche 22 avril 2012

Sharleen Spiteri - The Sound Of Silence (2010) (HQ)

Salut obscurité, ma vieille amie. Je suis venu pour te parler à nouveau, Parce qu'une vision avançant doucement, A laissé ses graines alors que je dormais.

 Et la vision qu'on a implanté dans mon cerveau, Reste encore, À l'intérieur du son du silence.

 Dans des rêves agités, j'ai marché seul, Sur des routes pavées étroites, Sous le halo d'un lampadaire. J'ai tourné mon col vers le froid et l'humidité, Quand mes yeux ont été poignardés par le flash de la lumière d'un néon, Qui a déchiré la nuit Et touché le son du silence.

 Et dans la lumière nue j'ai vu, Dix mille personnes peut-être plus. Des gens parlant sans rien dire, Des gens entendant sans écouter,

 Des gens écrivant des chansons que les voix ne "partagent" jamais. Et personne n'ose, 
Perturber le son du silence.

samedi 21 avril 2012

-- Sharleen Spiteri --Windmills Of The Mind





















Comme une pierre que l’on jette Dans l’eau vive d’un ruisseau Et qui laisse derrière elle Des milliers de ronds dans l’eau Comme un manège de lune Avec ses chevaux d’étoiles Comme un anneau de Saturne Un ballon de carnaval Comme le chemin de ronde Que font sans cesse les heures Le voyage autour du monde D’un tournesol dans sa fleur Tu fais tourner de ton nom Tous les moulins de mon cœur

vendredi 13 avril 2012

~Sleepless Nights~


















Texas - Nevermind (Acoustic in Studio Recording)












:
No...
Nevermind...
Cos you're home now
Yeah you're home

Time...
Never hides
We're alone now
Leave it all behind

Wherever I go I know I'll tell you
It's just another place we can go to
So get on board

Chorus:
You gave it all
Don't take it back
Been up all night just talking
The day is dawning
It's early morning

So...
Catch your breath
It's so clear now
Cos you're here now

Wherever I go I know I'll tell you
It's just another place we can go to
So get on board

Chorus:
You gave it all
Don't take it back
Been up all night just talking
The day is dawning
It's early morning
(repeat 2x)

No...
Nevermind...
Cos you're home now
The day is dawning
It's early morning






Texas - So in love



                                                                                  
((♥_______ ♥))
▄██▄ ▄██▄
████████
▀████▀
▀█▀
┊ ┊  
┊ ┊  
♥ ┊  
┊♥
┊ ♥
♥ ┊  
┊ ♥
┊ 
















Eternal Moment


« Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie. »
de Blaise Pasca











































jeudi 12 avril 2012

Les angoisses








« Il faut croire aux étoiles Tes angoisses et tes tourments Ne sont qu'un grain de sable Qu'une larme dans l'océan. »
de Richard Anthony [+]













mercredi 11 avril 2012





« Dans un grain de sable voir un monde Dans chaque fleur des champs....

 le Paradis. »

de William Blake 










Lara Fabian - Voir un ami pleurer (Hommage Jacques Brel 2003)











Si tu es triste , Je serai triste 
Si tu as mal , J aurai mal 

Si tu soufres , Je souffrirai

mais je serai toujours là pour  t aider à porter ta peine

afin de te rendre la vie plus douce









Voir Un Ami Pleurer
Bien sûr il y a les guerres d'Irlande
Et les peuplades sans musique
Bien sûr tout ce manque de tendres
Il n'y a plus d'Amérique
Bien sûr l'argent n'a pas d'odeur
Mais pas d'odeur vous monte au nez
Bien sûr on marche sur les fleurs
Mais voir un ami pleurer !

Bien sûr il y a nos défaites
Et puis la mort qui est tout au bout
Nos corps inclinent déjà la tête
Étonnés d'être encore debout
Bien sûr les femmes infidèles
Et les oiseaux assassinés
Bien sûr nos cœurs perdent leurs ailes
Mais mais voir un ami pleurer !

Bien sûr ces villes épuisées
Par ces enfants de cinquante ans
Notre impuissance à les aider
Et nos amours qui ont mal aux dents
Bien sûr le temps qui va trop vite
Ces métro remplis de noyés
La vérité qui nous évite
Mais voir un ami pleurer !

Bien sûr nos miroirs sont intègres
Ni le courage d'être juifs
Ni l'élégance d'être nègres
On se croit mèche on n'est que suif
Et tous ces hommes qui sont nos frères
Tellement qu'on n'est plus étonnés
Que par amour ils nous lacèrent
Mais voir un ami pleurer !













mardi 3 avril 2012

La petite Mort - Coeur de Pirate (Album Blonde 2011)

Parole de La Petite Mort:


Le temps d’un souffle coupé
Par un soir tardif d’été
Les anges partirent avant
Et leurs visages tachés de blanc
Je crois qu’il est trop tard
Pour t’avouer que j’ai mal
À mon coeur mourant
Et mes souvenirs tachés de blanc

Si l’on me perd, sache que je serai la tienne
Et au creux de ses bras, la mort nous bercera
Car si l’on me perd,
c’est seulement pour rester la tienne
Et au creux de ses bras, la mort nous bercera

La pluie coule sur mes tempes
La foudre chante ta descente
Blottie contre ma vie
Ton rire résonne et puis s’enfuit
Je crois qu’il est trop tard
Pour te dire que ça fait mal
Mon coeur n’est plus comme avant
Car il s’endort tout doucement

(Merci à Léa pour cettes paroles)
Le temps d’un souffle coupé
Par un soir tardif d’été
Les anges partirent avant
Et leurs visages tachés de blanc
Je crois qu’il est trop tard
Pour t’avouer que j’ai mal
À mon coeur mourant
Et mes souvenirs tachés de blanc

Si l’on me perd, sache que je serai la tienne
Et au creux de ses bras, la mort nous bercera
Car si l’on me perd,
c’est seulement pour rester la tienne
Et au creux de ses bras, la mort nous bercera

La pluie coule sur mes tempes
La foudre chante ta descente
Blottie contre ma vie
Ton rire résonne et puis s’enfuit
Je crois qu’il est trop tard
Pour te dire que ça fait mal
Mon coeur n’est plus comme avant
Car il s’endort tout doucement












dimanche 1 avril 2012

Lana Del Rey - Blue Jeans




Si l'amour embellit les femmes, les femmes, elles, embellissent l'amour. »












Archives du blog

Breathe me....

Membres